Ça y est.

Je me disais bien que ce jour allait arriver.

Mon ainé était extrêmement gêné (et conséquemment en ostie contre moi d’avoir sacré le motif de la honte, à l’endroit maléfique) qu’une fille à l’école lui parle trop souvent de la photo qu’elle a vue de son frère et lui sur Internet. Parce que l’Internet, c’est dangereux, maman! Tout le monde peut voir ça! Et en plus elle n’arrête pas de me parler de ça et je suis tanné!

Primo, je suis un peu rassurée: il semble que la sensibilisation aux dangers de l’Internet en lien à la vie privée font leur bout de chemin chez les enfants du primaire.

Mais secondo, je suis mal-à-l’aise. Quand je pense à la vive réaction de mon fils, je suis honteuse. J’ai même un peu mal au ventre. Mes enfants n’avait aucun droit de regard, n’en n’étaient carrément pas conscients et j’ai posté leurs petites binettes de 2-3-4-5 ans à tout vent sur les Zintarnets. Là, le plus grand vient de s’en rendre compte. Et il n’est pas content.

J’ai fini par lui ai montrer calmement mon blog et ce qu’il s’y trouvait. Il l’a regardé 3 secondes, s’est levé, mais avant de partir jouer aux légos (quoi d’autre?) a prononcé, gravement, « ok c’est mieux comme ça, il faut que ce soit sur TON site à TOI, que juste toi peux voir! ». Bon, on s’est mal compris (!)

On ne s’en est pas encore reparlé, je veux qu’il comprenne que je tiens à ce qui est là et que je ne mettrai plus d’autres photos de lui sans sa permission.

D’ailleurs, depuis ce temps, sur mon Instagram, je ne suis plus game de mettre des photos de son visage. Même que désormais quand je prends de belles photos de mes enfants, je ressens l’envie égoïste de les garder pour moi seules. J’imagine que c’est sain.

Mettez-vous des photos de vos enfants sur Internet? Ils sont conscients/consentants? J’ai très envie de vous entendre.

Marie
xo

 

Facebook de Why Not Moi
Mon entreprise: Énamour

 

 

 

Marie habite à Montréal, est co-fondatrice de www.enamour.co et une maman sérieuse, la plupart du temps. Ok non pas la plupart du temps pantoute.

Be first to comment