1000 jours pour savourer la vie

Dès leurs premières heures de vie, nos marmottes savent nous signifier qu’ils ont faim. Ahhhh, le doux souvenir du petit mouvement de tête de mon nouveau-né cherchant à manger, tel un bébé oiseau. Attendrissant. Pendant un court 30 secondes. Avant que le p’tit poussin affamé ne pousse un beau gros waaaaaaaaaaaaaaaahhhhh perce-tympan.

Il y a aussi le souvenir de l’émotion m’envahissant la première fois où Léopold, 2 ans, le mit en mots un matin au réveil. «Z’ai faim, maman!» Mi-bouleversée, mi-reconnaissant de ma situation, mes pensées sont allées directement aux parents qui ont du mal à nourrir leurs enfants. Et chaque fois que l’un des mes p’tits me chiale manifeste sa faim, c’est la même chose. Dans mon p’tit monde de privilégiée, je ne peux à peine imaginer être incapable de nourrir mon enfant à sa faim. Il reste qu’au Québec, 1 enfant sur 5 vit sous le seuil de la pauvreté. 

 

OLO

La fondation OLO (oeuf, lait, orange) vient en aide aux futures mamans en situation de précarité économique depuis 25 ans. Le programme OLO fourni un oeuf, un litre de lait, du jus d’orange et des vitamines par jour et assure des suivis par une nutritionniste ou une infirmière. OLO fait une différence concrète dans la vie de 17000 femmes et de leur bébé à naître chaque année.

 

1000 jours pour savourer la vie

Les bonnes habitudes alimentaires s’instaurent à la maison. OLO lance le programme 1000 jours pour savourer la vie. 1000 jours = le temps d’une grossesse + les 2 premières années de vie de l’enfant. Ce programme offrira un soutien aux parents au-delà de l’accouchement et des outils comme une liste de courses pas mal pratique, des recettes prenant en compte les déserts alimentaires. Les intervenants feront aussi de l’éducation sur l’importance de manger en famille et ses bénéfices dans plusieurs sphères de la vie. Ça se répercute jusque sur les résultats scolaires. « C’est l’élargissement de la mission de notre fondation. On va continuer d’agir en prénatal, mais on va poursuivre l’accompagnement jusqu’à la deuxième année de l’enfant pour qu’il puisse acquérir de saines habitudes alimentaires qui vont le suivre, on l’espère, toute sa vie. » Affirme Élyse Boyer, directrice générale de la Fondation OLO.

 

Pis après?

Vous êtes futurs parents qui pensez pouvoir bénéficier du programme? Il suffit de contacter l’intervenant OLO de votre CLSC. Plus d’info ici.

Pour les autres qui voulez aider, voici une todo list d’actions à prendre:

– Faire un don. Une belle idée de cadeau de Noël pour quelqu’un qui a toute avec un E. « J’ai fait un don en ton nom. »
NB : 100% de l’argent donné sert… à donner. D’autres sources de financement couvrent les frais administratifs de la fondation OLO.
– Devenir bénévole.
– Aimer la page Facebook de la Fondation OLO.
– Arrêter de gaspiller en général dans la vie (voilà juste un conseil non-sollicité, au passage).


Info additionnelle
L’article d’Olivia Lévy sur le sujet dans LaPresse +
De l’info sur la nutrition chez les petits de 0-2ans

IMG_1830.JPG

Le brunch de lancement du programme « 1000 jours pour savourer la vie » était l’endroit tout indiqué pour que Léopold revêtisse une fois de plus son costume de Batman.

Marie habite à Montréal, est co-fondatrice de www.enamour.co et une maman sérieuse, la plupart du temps. Ok non pas la plupart du temps pantoute.

Be first to comment